Votre projet dans le neuf

Votre projet dans le neuf

- Vous souhaitez construire la maison qui vous ressemble et à vos mesures, celle que vous avez imaginée.

- Vous souhaitez acheter un bien clés en mains ou à construire dans un futur proche.

- Vous souhaitez réaliser un investissement locatif et profiter éventuellement d’un dispositif de défiscalisation

Quel qu’il soit, le projet passe par une première étape : DETERMINER SON BUDGET

C’est le métier des spécialistes de Meilleurs Prêts Immo


Cerner au plus près les coûts, intégrer les dispositions réglementaires, estimer les garanties et les intérêts intercalaires, conforter votre solvabilité quant à votre investissement, bâtir avec vous le plan de financement le plus adapté et aux
meilleures conditions.
Nous sommes là pour vous guider.

 

FAIRE CONSTRUIRE

Vous connaissez désormais votre budget, continuez à vous entourer de professionnels pour concrétiser votre projet en toute sérénité.

Le terrain       
Il vous faut choisir un terrain. Il peut être en lotissement avec l’avantage d’être borné et viabilisé ; votre maison devra cependant se conformer aux règles esthétiques et d’implantation prévues. Votre terrain peut aussi être « libre » et il est bien sûr impératif de s’assurer qu’il est constructible. Aménageurs fonciers, agents immobiliers et notaires vous aideront dans vos démarches. C’est avec le constructeur (si tel est votre choix) que vous ferez les démarches d’obtention du permis de construire. C’est avec le permis accordé que vous pourrez acquérir officiellement le terrain, via un acte notarié. Les « frais de notaire » ne portent que sur le terrain.

La construction
Le Contrat de Construction de Maison Individuelle (CCMI) est régi par les articles L231-1 et suivants du code de la construction et de l’habitation. Il sécurise votre projet quant à son coût, quant au respect des délais, et garantit la bonne exécution des travaux. Une assurance « dommages – ouvrage » est incluse dans le contrat la plupart du temps. Elle vous protège d’éventuelles défaillances du constructeur, des entreprises et vous assure la livraison d’une maison terminée.

Si le recours à un constructeur est conseillé, il n’est pas obligatoire. Charge à vous de faire établir des devis d’entreprises, d’établir des plans, de faire les démarches quant au permis de construire, de souscrire éventuellement une assurance dommages ouvrage (coût significatif). Le financement peut être plus « délicat » notamment quand tout ou partie est construit par vous-même, l’appréhension du risque par les établissements financiers est différente en l’absence de la sécurité qu’offre un contrat de construction.

Les Intérêts Intercalaires
Ils sont liés à la progression des travaux de construction. Au fur et à mesure de l’état d’avancement, le constructeur va demander le paiement des travaux effectués et conséquemment vous débloquerez les fonds progressivement sur votre emprunt.
Mensuellement, des intérêts (au taux du prêt) seront calculés sur le cumul des montants déjà débloqués. Ce n’est qu’à partir du moment où la maison sera livrée et que la totalité de l’emprunt aura été débloquée, que vous paierez la mensualité convenue et que vous commencerez à amortir le capital emprunté.
La conjoncture de taux bas fait que les intérêts intercalaires sont aujourd’hui relativement faibles. Meilleurs Prêts Immo les estime avec vous dès le départ du projet.

 

Le Prêt à Taux Zéro
Le PTZ est un prêt aidé par l'État. L'emprunteur devra rembourser le montant du PTZ, sans avoir à payer d'intérêts.

Il s’agit d’un prêt dont les intérêts sont à la charge de l’Etat. Il est destiné à favoriser l’accession à la propriété des ménages aux revenus modestes et ne peut concerner que la Résidence Principale. Le PTZ est accordé à la personne qui n'est pas propriétaire de son domicile (sauf cas particuliers) et à la condition que ses revenus ne dépassent pas un niveau maximum.

Le PTZ ne peut financer la totalité de l'opération. Il doit donc être complété, par un ou plusieurs autres prêts (Prêt Bancaire classique, Prêt d’Accession Sociale, Prêt conventionné, Prêt Epargne Logement, Prêt « employeur », etc…)

Le montant calculé est fonction de vos revenus, du coût de votre acquisition de sa localisation et du nombre de personnes qui composent le foyer fiscal.
C’est avec les spécialistes de Meilleurs Prêts Immo que vous optimiserez le financement de votre projet.

 

ACHETER CLES EN MAINS

Votre bien est déjà construit mais n’a pas été encore habité, ni vendu.
Vous disposerez des clés le jour de la signature de l’acte de propriété en contrepartie du versement de la totalité du prix de vente.
La procédure d'achat d’un logement achevé est relativement simple. Elle se fait en deux étapes successives : la promesse de vente, suivie de la vente définitive. Cette procédure doit se faire nécessairement par devant notaire. La promesse de vente doit contenir au moins les éléments suivants : une description exacte des locaux, ainsi que les conditions suspensives de la vente. Elle est accompagnée du versement d’un acompte de 10% du prix de l’immeuble par l’acheteur.
l’acheteur dispose d’un délai de rétractation de 10 jours. Ce délai court à compter de la réception par l’acheteur de la promesse de vente signée de la main du vendeur. Si durant ce laps de temps, l’acheteur veut se départir de la vente, il doit notifier le vendeur par lettre recommandée avec accusé de réception. Si l’acheteur se rétracte, il pourra récupérer l’acompte qu’il aura versé.
En l’absence de rétractation par l’acheteur, la vente sera confortée par le biais de la signature d’un acte de vente définitif en la forme authentique, c'est-à-dire par devant notaire.

 

ACHETER EN VEFA

L’achat est dit en « VEFA » lorsqu’il s’agit d’un immeuble à construire. La vente en l’état futur d’achèvement (VEFA) est également appelée « achat sur plan ». Il s’agit d’un type de vente qui a pour objet un bien immobilier en cours de construction ou en cours d’achèvement. Par ailleurs ce type d’opération bénéficie de « frais de notaire » réduits.
La procédure d’achat sur plan comprend deux étapes essentielles : le contrat de réservation et le contrat définitif. Le contrat de réservation est l’acte juridique qui permet de réserver la propriété d’un logement, en attendant les formalités du contrat définitif. Il doit comprendre au moins des informations précises sur l’immeuble en état futur d’achèvement ainsi que les conditions (suspensives ou résolutoires) de la vente définitive. Comme dans l’achat de logement achevé, l’acheteur dispose d’un délai de rétractation de 10 jours. A l’expiration du délai de rétractation, le vendeur et l’acheteur doivent signer un contrat définitif.
Comme pour la construction d’une maison, l’avancement progressif des travaux jusqu’à l’achèvement, génère le paiement d’intérêts intercalaires.

Meilleurs Prêts Immo

 

La gratuité de votre simulation de financement.

Des conseils avisés.

La négociation des conditions bancaires et des assurances.

L’accompagnement auprès des partenaires bancaires.

L’accompagnement chez le notaire.